PORTRAIT. Emmanuel Macron

Par le 10 février 2018

Le 14 Mai 2017, Emmanuel Macron a été élu huitième Président de la Vème République Française. Mais qui est-il réellement ?

 

Né le 21 Décembre 1977, Emmanuel Macron est devenu, à moins de 40 ans, une grande figure de la politique française et européenne. Suite à ses études en philosophie parallèlement à son diplôme Sciences Po, il intègre l’ENA (Ecole Nationale d’Administration), à la manière de nombreuses personnalités politiques et de hauts-fonctionnaires. Diplômé, il en sort cinquième de sa promotion, et inspecteur des finances. Macron tente une rapide carrière en politique à travers un militantisme local, mais abandonne suite à son échec et à l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007. Il devient alors employé dans le monde la banque d’affaires, dans les bureaux de Rothschild & Cie, et y gagne en grade. Il est notamment connu pour ses conseils à de grandes entreprises comme Nestlé ou au journal Le Monde. Vite surnommé le Mozart de la finance, il semble très prometteur. Certains pensent encore qu’il aurait été un des meilleurs du métier en France, voire en Europe s’il avait poursuivi sa carrière.

Extrait du dossier Sciences Po. d’Emmanuel Macron

Malgré ces succès, il se plonge à nouveau activement dans la politique en étant nommé en 2012, sous l’étiquette du Parti Socialiste, secrétaire général adjoint au cabinet du Président de la République, qu’était alors François Hollande. Grâce à sa collaboration avec celui-ci, il se voit attribuer le rôle de Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, au sein du deuxième Gouvernement Valls en 2014. Ce n’est cependant qu’en 2016 qu’il devient connu du grand public, en créant son propre parti, En Marche, puis en démissionnant du Gouvernement. C’est en tant que président de ce mouvement qu’il se présente et remporte les élections présidentielles de Mai 2017. Il devient alors le plus jeune Président Français, avec 24,01% de voix au premier tour puis 66,1% au deuxième. Ce nouveau Président est le symbole d’un renouvellement politique.

 

A son arrivée au pouvoir, le Président nomme Edouard Philippe, membre du parti Les Républicains, Premier Ministre. Le Gouvernement alors formé rassemble des figures de tous les horizons. Emmanuel Macron incarne un pouvoir jupitérien (tout puissant et supérieur), ramenant la France aux sources de la Vème République Française, avec un poids important de l’exécutif. Il emploie en effet cette expression pour se définir la première fois dans une interview en Octobre 2016, avant même avoir annoncé sa candidature aux élections présidentielles. Il souhaite renforcer le poids du Président de la République Française et du Gouvernement dans la direction du pays et dans la prise de décisions. Mais l’échec de son parti aux élections sénatoriales de septembre 2017 gène sa volonté de révision de la Constitution. Il n’obtient en effet qu’une vingtaine de sièges sur 348.

Ses idées l’entraînent dans de grands changements de la société française. Elles lui permettent, en l’espace d’un an, de créer un nouveau parti et de le mener jusqu’au pouvoir. Il forme un nouveau courant d’idée, réunissant toutes sortes de personnalités et d’opinions. Très engagé à l’échelle internationale, il œuvre, aux côtés de la Chancelière Allemande Angela Merkel, pour rétablir l’autorité de l’Europe dans le monde. En réalité, Emmanuel Macron souhaite révolutionner la pensée politique et faire disparaître les conflits « de clans » (opposition entre la droite et la gauche), qui ne seraient qu’un frein au progrès.

Emmanuel Macron inscrit avec force la France dans la politique internationale, avec ses différentes rencontres (Angela Merkel, Donald Trump) dès les premières semaines de son mandat.

L’Europe, un thème très important aux yeux du Président

Comme nombres de ses semblables, Macron n’échappe pas aux scandales. Par exemple, il a été soupçonné en 2016 de se servir de son budget ministériel pour nourrir son parti, mais le nie. Pendant sa campagne, il a longtemps été soupçonné d’être un successeur de François Hollande, le candidat qui prendrait sa relève à l’Elysée.
D’une manière plus générale, la politique d’Emmanuel Macron est critiquée dans la mesure où il hésite à se positionner sur l’échiquier politique : ni de droite ni de gauche, pour certain, il s’agit surtout d’une tentative de plaire à tout le monde sur un fond de fausses promesses et de programme flou. Par ailleurs, sa franchise lui est souvent reprochée, comme par Marine Le Pen au cours du débat télévisé de l’entre-deux tours, au cours duquel elle évoque « sa brutalité sociale ». Sa tendance à être sûr de lui est même parfois perçue comme de l’arrogance froissant certaines personnes, comme la présidente du Conseil des ministres de Pologne en crise diplomatique avec la France depuis Août 2017. Le Président lui-même définit plutôt cette attitude comme un esprit de conquête.

Portrait officiel du Président Macron

En tant que Président de la République Française, Emmanuel Macron n’est pas apprécié de tous les citoyens. En effet, son élection démocratique en est la preuve, avec un important taux d’abstention, ou une opposition au Front National moins virulente qu’en 2002, face à Jean-Marie Le Pen. Face à ce dernier, Jacques Chirac avait réuni plus de 80% des voix alors que Macron se contente de 66%.

Cependant il ne faut pas oublier que son cas est une ascension fulgurante, de la création d’un parti à l’élection et victoire en un an. Pour les Français, il incarnait le renouveau, un pouvoir jeune et attentif à tous, tourné vers les jeunes et les générations futures, et par-dessus tout progressiste.

Le huitième Président de la République Française s’inscrira donc dans l’Histoire de France par son originalité.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>