Luc Ferry crée une polémique en appelant les policiers à se servir de leurs armes

Par le 11 janvier 2019

L’ancien ministre de l’Éducation Luc Ferry, a adressé son soutien aux gendarmes après les violences qu’ils ont subies lors des récentes manifestations des Gilets jaunes. Selon lui, les forces de l’ordre doivent être autorisées à utiliser leurs armes face aux violences des manifestants.

« On a la quatrième armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies »

« Quand on voit des types qui tabassent à coups de pied un malheureux policier par terre, qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois! Ça suffit, ces espèces de nervis, ces espèces de salopards d’extrême droite et d’extrême gauche ou des quartiers qui viennent taper des policiers. […] On a la quatrième armée du monde, elle est capable de mettre fin à ces saloperies », s’exprima-il ce lundi sur Radio Classique.

Luc Ferry explique qu’il faut donner aux policiers le moyen de mettre fin à cette violence « insupportable », et cible particulièrement ceux « qui viennent taper du policier ».

Il suscite l’indignation

Ses propos ne sont pas passés inaperçus auprès de l’opinion publique et suscite l’indignation de certaines personnalités sur les réseaux sociaux.

La secrétaire d’État Sophie Cluzel, a répondu à ce sujet : « Non Luc Ferry, la réponse à l’anarchie n’est sûrement pas l’instauration d’une répression sanglante ».

De son côté, l’élu communiste de Paris, Ian Brossat, qualifie ceci « d’appel au meurtre ».

Face à cette polémique, Luc Ferry s’est défendu sur Twitter d’avoir encouragé les policiers à tirer sur les manifestants.

Radio Classique prend la défense de son éditorialiste

Ce mercredi 9 janvier, en réponse au scandale, la station de radio écrivit un communiqué dans lequel elle défend Luc Ferry. « Une mise au point » s’impose.

Le directeur de la radio Jean-Francis Pécresse déclare que ces propos font « l’objet d’une interprétation erronée et malveillante ». Le directeur assure que Radio Classique ne pourrait accepter des propos contraires à la loi ou à la morale sur son antenne.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>