La hiérarchie au sein du Gouvernement

Par le 5 novembre 2018

En France, le Gouvernement est l’organe de la République qui dispose du pouvoir exécutif et qui ainsi, veille à la mise en circulation des lois choisies par le pouvoir législatif. Cependant, bien qu’aucune hiérarchie n’existe juridiquement, on retrouve au sein du Gouvernement, différents types de ministres. Mais quelles sont leurs différences ? On vous explique !

Le ministre d’État 

Le statut de ministre d’État est un titre honorifique qui peut être attribué à un ministre. Il lui confère une prééminence par rapport aux autres, c’est-à-dire une meilleure position dans la hiérarchie.

Cependant, celle-ci n’existant pas du point de vue constitutionnel, le ministre d’État ne dispose en plus que du pouvoir de convoquer des réunions interministérielles, normalement réservé au Premier Ministre uniquement.

Par exemple, François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire sous le Gouvernement Philippe III, est aussi un ministre d’État.

Le ministre

Le ministre est à la tête d’un département ministériel, qui peuvent varier en fonction du Gouvernement.
Il devient ainsi le supérieur hiérarchique des fonctionnaires travaillant dans ce domaine et gère également le contrôle des bâtiments publics agissant pour son ministère.
Le ministre est dans son domaine une source d’impulsion et de mise en œuvre de la politique gouvernementale.

Par exemple, Bruno Le Maire est ministre de l’Économie et des Finances sous le Gouvernement Philippe III.

Le ministre délégué

Un ministre délégué est soit lié au Premier Ministre soit à un ministère, et prendre en charge une partie des attributions du titulaire.
Il peut siéger au Conseil des Ministres en fonction de ce que prévoit son décret de nomination.

Par exemple, Nathalie Loiseau est ministre délégué auprès du ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, chargée des Affaires Européennes sous le Gouvernement Phillippe III.

Le secrétaire d’État 

Le secrétaire d’État exerce également auprès du Premier Ministre ou d’un ministre, mais il peut aussi être autonome à la tête d’un département ministériel.
Au rang le plus bas d’une hiérarchie éventuelle du Gouvernement, il ne siége au Conseil des Ministres que lorsque l’ordre du jour concerne son ministère.

Par exemple, Marlène Schiappa est secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations sous le Gouvernement Philippe III.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>