Les relations incestueuses consenties, votre avis ?

Questions de sociétés 1840 fois4 opinions1 follower
0
S02B justinva a répondu le

C’est un sujet à débat et à polémique mais je voulais connaître votre avis sur les relations incestueuses consenties entre, par exemple, une sœur et son frère ou entre un cousin et sa cousine. Je ne parle pas dans ce sujet de faire des enfants et de tout les potentiels problèmes liés à cela mais seulement une relation amoureuse « normale ». Que vous dicte votre conscience morale ?

-1
Georges-Pompidou justinva a commenté une réponse le

Quand j’étais petit (genre 6 ou 7 ans…), je pensais qu’on pouvait se marier entre frères et soeurs ou bien entre cousins/cousines. Voici mon opinion d’aujourd’hui :

La relation amoureuse entre frères et soeurs pose, selon moi, beaucoup plus de problèmes qu’entre cousins/cousines. Car les frères et soeurs ont vécu beaucoup mais alors BEAUCOUP plus de temps entre eux qu’entres les cousins et les cousines. Et puis, pour tomber amoureux(se) de son frère ou de sa soeur, faut déjà le faire ! Parce que moi j’aime bien ma soeur mais de la à en être amoureux…j’en suis à 2,0 x 10 puissance 25 XD. D’abord, faut déjà l’aimer à mourir (clin d’oeil à Cabrel :-P).

Par contre. Les cousins/cousines ne se voient pas souvent. Et puis, c’est plus possible. C’est même déjà arrivé. Par exemple, les parents de Charles de Gaulle étaient cousins entre eux. Je préfère qu’on se marie lorsqu’on est cousins/cousines mais pas entre soeurs et frères. De ce côté-là c’est presque impossible ! Déjà faudrait-il s’aimer entre frères et soeurs ! Et d’amour, qui plus est ! Il y a des frères qui ont déjà de la chance d’arriver à se faire aimer par leur soeur et d’autres qui n’ont pas la même chance…x’) Quant à la probabilité que ça arrive, je n’en parle même pas XD

0
S02B Georges-Pompidou ✅ a commenté une réponse le

Pour ma part j’ai également une sœur et je suis loin de l’aimer amoureusement, c’est clair! D’autre part, tous les frères et sœurs n’ont pas la même relation entre eux. Certains ne se voient pas souvent, d’autres ne se connaissent pas etc.

Je n’ai pas abordé la probabilité que cet amour se réalise, là n’est pas le sujet, mais plutôt la vision qu’a la société de cela.

Sinon, avant de rencontrer un certain ami, j’avais une vision un peu plus tranchée des relations incestueuses. Depuis qu’il m’a exposé ses arguments j’ai rejoins son opinion. Certaines personnes souhaiterait interdire ces relations jugées « malsaines ». Juger ces relations comme malsaines, c’est leur avis mais de là à vouloir l’interdire, je pense que cela rejoins dans un sens le débat sur l’homosexualité. Deux personnes consentantes donc conscientes de ce qu’elles font devraient avoir le droit de faire ce qui leur chante, entre eux, sans avoir à être incendiés par les gens seulement parce qu’ils sont de la même famille et ne répondent pas aux normes majoritaires. Pour moi, tout ceci relève d’une liberté humaine inaliénable.

D’un point de vue du mariage civique, cela devrait, pour moi, être autorisé aux frères et sœurs. Pour aller plus loin, ce devrait être autorisé à tout adulte consentant, sans distinctions de liens, de race, de sexe, etc.

Pour ne rien cacher, si je connaissais des gens dans cette situation, je serai probablement surpris et un peu choqué dans le sens ou ce ne serait pas quelque chose de très commun. Mais bon, qu’ils vivent heureux ces amoureux!

PS : Je rajoute que, naïvement, à « 6 ou 7 ans » tu pensais que c’était possible… Qu’est-ce qui a changé depuis ? Toi. A cet âge on relève facilement ce genre d’ »incohérence » dans la société. « Pourquoi est-ce que j’aurai le droit de me marier avec ma voisine mais pas avec ma sœur ? ». C’est juste pour montrer que dans un raisonnement logique (deux personnes qui s’aiment peuvent se marier) on vient mettre de l’absurde (Ah non ! deux hommes peuvent pas se marier ! Des frères et sœurs non plus d’ailleurs !).

0
ABB Georges-Pompidou ✅ a commenté une réponse le

Pour ma part je considère les relations incestueuses totalement anormales en effet les relations entre un frère et une sœur sont très particulières et à mon sens importantes tout au long de la vie et y mêler de l’amour avec tout son lot de problèmes risque de fragiliser voire détruire cette relation.

3
justinva S02B a commenté une réponse le

Je me demande si le problème ne vient pas tout simplement du fait qu’on essaye systématiquement de catégoriser les formes d’amour. Je trouve pas qu’il n’y ait que 2 catégories distinctes en tout point : amour familial et amour, disons, conjugal.

Par exemple je considère aimer beaucoup de mes amis autant et de façon assez similaire à certains de mes cousins. Par ailleurs j’ai ressenti des sentiments dits amoureux extrêmement différent. Je ne suis pas sûr qu’il y ait une autre séparation objective que celle assez triviale des rapports sexuels.

Personnellement je trouve ça assez important d’aimer plusieurs personnes, de façon différente, et peu de gens me contrediront je pense.

Le problème ne peut-être que dans les manifestations de cet amour, c’est à mon sens ce qui est jugé en général par les gens. A partir de quand l’amour fraternel devrait-il être condamné ? Vivre ensemble même en grandissant ne me parait pas choquant. Avoir une relation exclusive avec un frère ou une soeur ne me parait pas plus absurde qu’avec un conjoint. Elever un enfant ? Je ne suis pas fixé, mais d’un point de vue moral ça ne me choque pas.

Décidément il me semble que la seule vraie question tabou est le sexe.  Et je ne vois aucune raison de priver des adultes consentants du droit de disposer de leur corps comme ils l’entendent.

×

Se connecter