Le shutdown, une solution vraiment nécessaire ?

Politique étrangère 68 fois1 opinion1 follower
0
ChanaMessalti ChanaMessalti a demandé le

Voilà maintenant un peu plus d’une semaine que les États-Unis sont en shutdown suite au refus du gouvernement de déverser 5 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros) dans la construction du fameux « mur » à la frontière mexicaine. Environ un quart des fonctionnaires fédéraux sont concernés, plus de 420 000 fonctionnaires devront travailler sans pour autant recevoir le moindre salaire et 380 000 sont invités à ne pas aller travaillé.

Le vendredi 21 décembre, Donald Trump s’est heurté à un refus de la part de la majorité du Sénat concernant la construction de ce mur. La décision du Sénat était pourtant prévisible sachant que le président n’obtiendrait pas la majorité. Les jours précédant cette date le président des États-Unis avait déjà « secouer » le monde politique en retirant les troupes américaines déployées en Syrie ce qui a abouti à la démission du secrétaire de la défense James Mattis.

Cette promesse politique vendu tout au long de ça campagne sur le « mur » n’a pu se concrétiser depuis son élection même s’il a un contrôle quasi-total du Congrès. Une promesse qui à l’époque avait beaucoup inquiété la population mondiale car il affirmait lors de sa campagne que le « mur » serait entièrement financé par le Mexique. Depuis l’annonce du shutdownDonald Trump ne cesse de changer d’avis sans prendre en compte la direction républicaine du Congrès.

Le président, très actifs sur son compte twitter à posté « Les démocrates essaient de minimiser le concept du “mur”, le qualifiant de dépassé. Mais le fait est que rien d’autre ne marchera, et cela est le cas depuis des milliers d’années. C’est comme la roue, il n’y a rien de mieux », pour convaincre son public, il exprima sa volonté de faire construire ce mur pour le bien du peuple américains mais aussi pour celui mexicains.

https://twitter.com/i/status/1076308614372048897

Le refus du Sénat à pousser le président a réfléchir à d’autres alternatives notamment la création non plus d’un « mur » mais d’une barrière constituée de lames de métal.

 

Selon vous cette initiative était vraiment nécessaire ? La question du « mur » est elle impossible à résoudre ?

×

Se connecter