Le Front National, un parti fasciste ?

Elections présidentielles 1211 fois2 opinions1 follower
0
AkebonoLV ABB a répondu le

21 avril 2002, « la France est sous le choc » nous annoncent les médias : Jacques Chirac (RPR) fera face à Jean-Marie Le Pen (FN). Aussitôt, la quasi-totalité des partis (dont le Parti Socialiste) appellent au front républicain et à voter Jacques Chirac pour faire barrage au candidat du Front National décrit comme un véritable fasciste. Conséquence lors du 5 mai 2002, le candidat de la « droite républicaine » gagne près de 20 millions de voix par rapport au résultat du premier tour, permettant ainsi d’obtenir l’approbation d’un peu plus de 80% des votants.

Cinq ans plus tard, le troisième homme de cette présidentielle, Lionel Jospin (PS), avouera sur France Culture que l’antifascisme de cette élection n’était que du théâtre. Il ajoutera : « nous avons été face à un parti, le Front National, qui était parti d’extrême-droite, un parti populiste aussi à sa façon, mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste et même pas face à un parti fasciste ».

Quelques temps plus tard, le Front National est à nouveau en situation de potentielle victoire lors d’élections locales puis, plus récemment, aux présidentielles. Dans presque chaque situation, le constat sera le même : un appel au « front républicain » des partis adverses, parfois même avec des listes qui se retireront du second tour pour permettre une plus large victoire d’un des grands partis.

Tantôt désigné comme parti fasciste, tantôt simplement comme un parti nationaliste républicain. Finalement, d’après vous, le Front National est-il vraiment fasciste ou n’est-ce qu’une opération de diabolisation et donc de discréditation primaire de la part de ses adversaires ?

1
Manolo Manolo ✅ a répondu le

Personnellement, quand je les vois refuser des accréditations de manière systématique aux journalistes de Mediapart et de Quotidien, et face à la qualité des interventions de Madame Le Pen lors du débat, mais aussi quand un parti instrumentalise la colère du peuple pour réaliser son ascension: il m’en faut vraiment peu pour rendre compte du danger que représente le Front National..

0
ABB AkebonoLV a commenté une réponse le

On peut rapprocher le FN du fascisme de par ses volontés nationalistes ou bien par le fait qu’ils jouent avec les peurs des gens pour se faire élire.

Néanmoins ils sont très éloignés du degré de danger des partis fascistes originels mais leur tendance à l’intolérance les fait pencher vers le fascisme et selon moi s’ils devaient se trouver à la tête du gouvernement ils deviendraient de plus en plus orientés vers le fascisme.

×

Se connecter