La réforme grammaticale (Débat Education 1/2)

Education 1203 fois5 opinions1 follower
0
Georges-Pompidou Audran D. ✅ a répondu le

Bonjour à tous !

Durant le quinquennat de François Hollande, on a souvent entendu parler de réformes des collèges et des lycées…Parmi l’une d’elle, il y a la réforme grammaticale qui remplacerait le « ph- » par un « f- » Exemple : on n’écrirait plus « pharmacie » mais « farmacie ». Êtes-vous pour cette réforme ? Êtes vous contre ? Débattez !

Meilleure réponse

2
AkebonoLV Georges-Pompidou ✅ a sélectionné comme meilleure réponse

Ladite réforme datant de 1990, il ne s’agit là que de l’appliquer.

Celle-ci ne propose d’ailleurs pas de remplacer les -ph par des -f mais plutôt la suppression d’accents circonflexe, de traits d’union ou encore de la correction de certains mots pour les rapprocher des mots de la même famille (par exemple, on ajoute un -f à « boursoufler » pour qu’il se rapproche de « souffler »).

Ce que tu décris comme étant une des réformes grammaticales concernant -f et -ph vient sûrement du fait que, en effet, l’écriture du mot « nénuphar » sera modifiée pour donner « nénufar ». Cette modification, ou plutôt rectification, se veut logique puisque le mot est d’origine perse et non grecque.

A titre personnel, je ne suis pas dérangé par cette réforme, si ce n’est pas la disparition des accents circonflexes et des traits d’union qui participent, selon moi, à la beauté graphique de l’écriture de la langue française (il faut bien reconnaître que la distinction phonétique – et non pas fonétique – n’est pas des plus évidentes).

Ce que je trouve dommage, c’est surtout l’aspect politique que cette réforme prend : réforme effectuée en 1990 (sous gouvernement socialiste) et mise en place tout récemment (sous gouvernement socialiste). L’Education n’a pas à être le terrain d’exercice des partis politiques.

1
ABB ABB a répondu le

J’y suis pour ma part opposé, en effet ces réformes simplifie de manière injustifiée la langue en la « simplifiant » mai simplifier une langue rendra sur le long terme les gens moins performant cérébralement plutôt que de faire cela l’état devrait modifier la façon d’enseigner le français qui tout à fait déplorable.

1
Aninyme Aninyme a répondu le

Personnellement elle ne me dérange pas, puisque les rectifications apportées à certains mots ne rendent en aucun cas l’orthographe traditionnelle fausse et que les accents ne sont pas modifiés lorsque cela peut apporter une méprise (par exemple, tache et tâche).

Je ne pense pas non plus que cela va diminuer les capacités cérébrales des gens (scientifiquement c’est discutable déjà :p) puisque les deux écritures sont enseignées (pour reprendre l’exemple du nénuph/far) afin que les enfants ne soient pas étonnés en lisant telle ou telle écriture.

Je suis le genre de personne qui écrit « clef » au lieu de « clé » parce qu’on me l’a enseigné comme ça à l’époque et parce que je trouve cela plus joli, mais ce n’est pas pour autant que je suis gênée ou catastrophée quand je lis « clé »…

Il ne faut pas oublier que les langues évoluent et que c’est normal! Un jour on est bien passé de « hospital » à « hôpital » (dédicace à ma ville qui a vu à ce moment-là son nom changer également), et je ne pense pas qu’aujourd’hui ça gène quelqu’un.

1
Manolo ABB a commenté une réponse le

La pluie nous a buez et lavez
Et le soleil dessechez et noircis;
Pies, corbeaulx nous ont les yeux cavez
Et arraché la barbe et les sourcilz;
Jamais, nul temps, nous ne sommes rassis;
Puis ça, puis la, comme le vent varie,
A son plaisir sans cesser nous charrie,
Plus becquetez d’oiseaulx que dez à coudre 
Ne soiez donc nostre confrarie
Mais priez Dieu que tous nous vueille absoudre.

– F.Villon, La balade des pendus, XVe siècle

Voilà comment les gens parlaient au XVe siècle; il y a eu du changement n’est-ce pas ? Je trouve donc normal qu’au fil du temps, la langue évolue.

Qui a dit qu’une langue était une entité fixe et primaire ?

1
Audran D. Aninyme a commenté une réponse le

Je trouve ce genre de réformes totalement inutiles et même dégradantes pour notre langue.

Comme disait Manolo, certes le français a évolué depuis Villon, mais je trouve qu’il prend des extrèmes, car il a choisi de la poèsie, qui est de base, relativement complexe. Je vous invite à lire une lettre de Charles VIII, roi de France à l’époque de l’auteur en cliquant ici et vous verrez que rien n’a vraiment changé. Je ne sais pas du tout à quoi correspond ce document mais c’était juste pour voir à quoi ressemblait le style d’écriture à ce moment là.

Pour revenir sur l’idée de base du débat, je crois qu’appliquer une telle reforme revient à enlever une partie de la richesse de notre langue et ainsi mettre de côté le réel problème. Il faut que notre éducation évolue et que l’enseignement de l’orthographe soit mis de nouveau en avant, dans les écoles primaires notamment.

Mais aussi, que fait-on des personnes qui savent déjà « bien écrire » ? Pourquoi changer leurs habitudes qui étaient déjà correctes ? Cela ne sert à rien de rabaisser le niveau du français alors que le problème vient juste des programmes scolaires qui sont mal faits !

Pour finir, un dialecte a tendance à se modifer naturellement, avec l’ajout de nouveaux mots, comme « tweet », appuru en 2011 dans notre dictionnaire. Des réformes ne servent à rien, c’est le gouvernement qui doit s’adapter aux évolutions et non pas l’inverse !

×

Se connecter