La différence entre la droite et la gauche

Par le 20 avril 2018

Lorsque l’on commence à s’intéresser à la politique, les notions de droite et de gauche reviennent assez souvent. Voici donc pour vous une petite explication de ce qui se cache derrière ces deux notions.

 

Tout d’abord, il faut savoir que la droite et la gauche sont les deux bords politiques traditionnels en France. Même s’ils incarnent chacun une idéologie politique très différente, leur but reste le même, à savoir faire de notre pays un pays prospère, tout en rendant les français heureux. Ce qui les différencie est donc le moyen qu’ils veulent mettre en place pour atteindre cet objectif.

Pour les partis de gauche, l’objectif principal est de réduire les inégalités, en proposant un niveau de service public le plus élevé possible au plus grand nombre. Ainsi, la communauté prime sur l’individu, et le système est basé sur l’entraide. Afin de parvenir à gommer ces différences entre les classes sociales, la gauche s’appuie sur la redistribution des richesses, et la suppression de l’élitisme, pour que tout le monde dispose des mêmes chances au départ.

Les partis de droite, eux, optent pour un système libéral. C’est-à-dire que le gouvernement encourage l’individu, qui va innover et développer l’industrie, afin qu’il crée de la richesse et ainsi de l’emploi. Pour cela, l’Etat ne s’occupe de très peu de l’économie, et la société est fondée sur la méritocratie, ce qui signifie que les “meilleurs” sont récompensés.

 

Ensuite, derrière la droite comme la gauche on trouve des ensembles de partis politiques partageant les mêmes idées mais avec des intensités différentes et ainsi, on distingue les extrémistes des partis modérés.

Avec la gauche, les partis extrêmes tendent vers le communisme mais ce terme n’est en rien négatif. Et pour cause, cette ligne politique vise à supprimer la propriété, et de confier le partage des richesses à l’Etat donc l’idée de base ne comprend en aucun cas une dictature, ou un régime violent, il s’agit seulement un système économique. On classe donc comme partis radicaux gauchistes La France Insoumise, le Parti Communiste Français ou encore la NPA. D’un autre côté, les partis plus modérés de gauche sont principalement Le Parti Socialiste, et l’Europe Ecologie Les Verts.

De la même manière avec la droite, on trouve du côté des extrêmes Le Front National et Les Patriotes qui représentent les partis qui se désignent comme patriotiques, nationalistes, et parfois traditionalistes. Enfin, les partis de droite modérés les plus importants restent à ce jour Les Républicains (ex l’UMP), l’Union Des Démocrates et Indépendants, Agir, et Debout La France.

 

Mais qu’en est-il des partis qui reprennent les idéaux de la droite et de la gauche ?

Et bien ils forment ce que l’on appelle le centre. Par exemple, La République En marche, fondé par Emmanuel Macron, le Mouvement Démocrate, ou encore le Mouvement Radical Social et Libéral, cherchent un équilibre entre les idéaux de la gauche ou de la droite en fonction des domaines. Ceux-ci ne considèrent qu’aucune de ces deux idéologies n’est parfaite, et que pour faire de la France un meilleur pays, la solution serait d’innover en optant pour un parti mixte, et non traditionnel.

Exemple de partis politiques français

 

En conclusion, la droite et la gauche désignent des idéologies avec pour chacune des ambitions mais aussi une vision différente de la France. Ces doctrines sont portées par des partis politiques, qui adoptent des lignes plus ou moins extrêmes pour convaincre leur électorat que leur projet pour le pays est le plus convaincant.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>